top of page

FRÉDÉRIC VOGEL
Directeur musical, compositeur, arrangeur et concepteur

Formé en écriture et en direction d’orchestre et de chœur au Conservatoire de Québec et à l’Université de Montréal, Frédéric Vogel est associé depuis plus de 30 ans au domaine du chant choral en tant que chef, arrangeur-compositeur, concepteur et choriste professionnel. Il a fondé plusieurs ensembles, dont le chœur de la radio de Radio-Canada (invité au Festival international de musique classique de Carthage en 1999), la Boîte vocale et l’Ensemble vocal Carpe Diem, qu’il dirige depuis près de 20 ans. Il dirige également l’Ensemble vocal Katimavik (2023), le chœur SARA d’Anjou (2022) et le chœur en Fugue de Châteauguay (2004). Sa connaissance du répertoire choral lui permet d’aborder une variété de répertoires, du sacré au profane, du folklore au jazz et du classique au populaire. Sa maîtrise des différents genres musicaux lui confère une expertise prisée des metteurs en scène de disciplines variées : musiques de scène, variété, radio et télévision, concerts classiques.

Frédéric Vogel

Frédéric Vogel a participé à plusieurs événements d’envergure, notamment dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal, de Montréal en lumière et d’Orgues et Couleurs. Il conçoit en 2000 et 2001 les spectacles de clôture du Festival Juste pour rire et en assure la direction artistique. À l’invitation de Scott Price, il sera chef de chœur des Galas JPR pendant plus d’une décennie. En 2003, à l’occasion de la visite officielle de la Reine Élisabeth II à Ottawa, il signe et dirige à Ottawa pour sa Majesté, un spectacle regroupant des artistes canadiens de renom accompagnés d’un orchestre symphonique et d’un chœur de 200 voix. L’événement est retransmis en direct à la télévision de Radio-Canada. Il est arrangeur et chef de chœur du spectacle commémoratif Rencontres, événement majeur — quelque 150 voix — télédiffusé en direct lors du 400e anniversaire de la fondation de Québec.

 

Au fil des ans, sa polyvalence lui a permis de travailler avec des artistes tels que Daniel Taylor, Gregory Charles (au Mondial Loto-Québec de Laval), Natalie Choquette, Marc Hervieux, Jean-Pierre Ferland, Jean Leloup, Claude Dubois, Scott Price, le Cirque Éloize et plusieurs autres. Au printemps 2016, il a été invité par les producteurs de l’émission La Voix à collaborer à titre de chef de chœur pour la préparation et la performance d’un ensemble vocal à deux de leur émission. En juin de la même année, il signe la conception et les arrangements de Fortuna Metamorphosis, vision métaphorique que lui inspirent les grandes musiques du répertoire symphonique, un concert pour lequel il dirige plus de 200 interprètes devant 1 500 spectateurs. L’Orchestre de chambre McGill l’a invité à titre de conseiller et de créateur à la mise en scène pour la majorité de ses concerts de la saison 2018.

 

En 2019, il reçoit une commande du comité « commémoration souvenirs de POLYTECHNIQUE » (30e anniversaire) pour écrire un arrangement choral qui sera diffusé sur tous les réseaux d’informations le 6 décembre à 17 h. Il dirige en cette occasion un chœur de plus de 150 voix.

 

Après le calme plat vécu dans le milieu artistique causé par la COVID, il reprend ses activités chorales avec un nouvel engagement en septembre et octobre 2022 avec le spectacle LA BEAUTÉ SAUVERA LE MONDE où il prépara pour cette production multi-média, un chœur de 50 voix à Montréal, Trois-Rivières et Québec. L’orchestre était dirigé par Alexandre Da Costa. Enfin, tout récemment, les productions AGENTS-DOUBLES acquièrent ses services pour préparer et diriger un chœur de 120 voix et les Petits Chanteurs du Mont-Royal pour un méga spectacle réunissant les artistes Roch Voisine, Guylaine Tanguay, Alexandre Da Costa et l’orchestre symphonique de Longueuil. Ce spectacle grandiose est produit à la Maison Symphonique du 26 décembre au 31 décembre 2022.

 

Notons que Frédéric Vogel est également récipiendaire de nombreux prix qui lui ont été décernés dans le cadre de concours de composition et de chant choral.

ÉTIENNE GÉNIER
Accompagnateur (piano), chef adjoint

Originaire de Coteau-du-lac, Étienne Génier est détenteur d’un doctorat en interprétation à l’Université de Montréal sous la direction de Jean Saulnier et s’est aussi perfectionné auprès de professeurs réputés tels que Marc Durand, feu Claude Labelle, Myriam Gendron, Yves Davignon, Lee Kum-Sing et Henri Brassard. S’adonnant à l’accompagnement de classes de danse, d'instrumentistes et de chanteurs, il est également pianiste pour l’Ensemble vocal Katimavik, l'OPCM, la Chorale du cégep de St-Jérôme ainsi que les Studios des Grands Ballets Canadiens de Montréal.

 

En 2015, il a interprété le concerto d'Addinsell avec l'EVM-CRA, a enregistré en 2017 deux oeuvres majeures du compositeur Alain Gagnon décédé en avril 2017 (voir youtube.com) et a fait la création de l'oeuvre Delphes d'Evan Ware. Il s'est distingué dans plusieurs concours lors desquels il a remporté, entre autres, un premier prix au Festival de musique classique de Montréal et la première place au Prix d’Expression musicale (concours inter-collégial). Il fait régulièrement partie de jurys de divers
concours. Il s'est produit dans les salles Pollack, Claude-Champagne, Marguerite-Bourgeoys, Pierre-Mercure, Claude-Léveillée, la maison Tresler ainsi qu'à la Maison symphonique. Des tournées l’ont amené à jouer entre autres dans l’ouest canadien et l'est du Québec, en Ontario et en Allemagne.


Il possède également une vaste expérience dans le domaine des arrangements musicaux et de la production de trames sonores.

Il est professeur de piano et accompagnateur au réputé Collège Regina
Assumpta où il accompagne également les classes de ballet de la
concentration danse.

bottom of page